Hold-up sur un service public

A l’heure où la privatisation de La Poste est en marche,

A l’heure où l’angoisse des salariés de France Télécom devient suicides et dépressions,

A l’heure où les salariés de TDF se battent pour barrer la route aux licenciements annoncés,

A l'heure où le système de Santé Publique est menacé,

Il est urgent de comprendre comment, étape par étape, avec la complicité de tous les gouvernements et des acteurs économiques ou financiers, il est possible de mener une société de service public vers la faillite.

La Radio Télévision de France a été construite avec l’argent des contribuables, leurs impôts et le versement de leur redevance audiovisuelle. L’Etat a confié à TDF les équipements et les terrains sur les quelques 5000 points hauts du territoire permettant de diffuser radio et télévision pour la population.

TDF est aujourd’hui propriété de fonds d’investissements américain et écossais qui ont engrangé des bénéfices considérables, il ne reste à TDF qu’une dette de presque 4 milliards d’euros, les milliers de terrains ont été vendus, les centres de recherche liquidés, les 4000 salariés ne sont plus que 2200 … et les financiers annoncent le licenciement de 550 salariés.

La collectivité des salariés a cherché en permanence à s’adapter, à évoluer comme la direction le demandait, a enfourché toutes les modes de management, a changé de métier et modernisé ses méthodes de travail … et est conduite dans une impasse.

30 ans de travail pour TDF me permettent aujourd'hui de témoigner sur ces évolutions, dérives et ruptures.

Vous pouvez me contacter (onglet en haut à gauche) ou commander le livre -100pages, 6 euros- directement auprès des Editions de Matignon à Rochefort en Terre 56220.

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player